Identification




L'adhésion

Tout savoir pour
au Biscani-Club
 

 

Formations

EDUCATION / CONSEILS : COMMENT S'EXERCER A LA MAISON

 

 

Comment s'exercer à la maison ?

 

Il faut surtout pratiquer les exercices en dehors des cours dispensés au club qui s'adressent au maître et non pas au chien. Pour réussir, il faut donc s'entraîner à la maison ! C'est à dire en dehors du club, où les conditions sont plus difficiles du fait de la présence des autres chiens et des autres adhérents, dans son jardin ou au cours de la promenade dans un endroit tranquille.

 

Quelques recommandations pour que ce travail soit efficace:

 

1. Tout d'abord, faites en sorte que votre chien ait envie de travailler avec vous.

 

Comprenez que votre chien aura d'autant plus envie de s'entraîner avec vous à la maison et de faire les exercices indiqués que ce sera pour lui une occasion un peu rare d'être seul avec vous en "tête à tête". Un chien que vous chouchouterez tout au long de la journée en répondant à toutes ses sollicitations n'aura pas besoin de vous au moment où vous voudrez lui faire faire des exercices. C'est à contrecoeur qu'il vous suivra dans le jardin pour aller faire des exercices alors qu'il était si bien installé à vos pieds devant la télé  ! Laissez-lui donc le temps de s'ennuyer loin de vous, il n'en sera que plus heureux d'être avec vous pour travailler un peu ...

 

2. De votre côté, il faut aussi avoir envie de faire travailler votre chien dans une ambiance détendue.

 

Si vous êtes énervé, impatient, contrarié, vous ne serez pas un bon enseignant et vous ne ferez pas preuve des qualités de calme, de persévérance qui sont nécessaires. Votre chien le sentira et il ne prendra pas plaisir à travailler avec vous s'il ne ressent pas votre propre plaisir à le faire travailler et à lui enseigner.

 

3. Votre chien aura d'autant plus envie de faire quelques exercices que ceux-ci seront attrayants et distrayants. Votre entraînement à la maison doit toujours être assimilé à un jeu, un jeu ou on gagne presque toujours et ou on reçoit des récompenses.

 

Une bonne ambiance, de l''entrain et de la gaité, un programme agréable d'exercices qu'on réussit, des câlins et des récompenses, l'impression de satisfaire son maître feront de lui un élève attentif qui viendra plus volontiers au cours du soir!

 

4. Attention ! L'ambiance de jeu ne veut pas dire l'absence de sérieux et de concentration. Votre élève apprendra d'autant mieux que votre entraînera se déroulera dans une ambiance studieuse.

 

Rappelez-vous  la difficulté que vous avez d'obtenir au club, avec l'animation qui y règne, ce que vous arrivez à obtenir chez vous. Evitez-donc de faire vos exercices d'apprentissage en présence d'un autre chien (même s'il est de l'autre côté de la clôture de votre jardin), ou avec un enfant turbulent qui veut à tout prix prendre la direction des exercices, la présence de tous ces perturbateurs ne pourra qu'être introduite progressivement pour durcir peu à peu les conditions d'appentissage.

 

4. Appliquez strictement les techniques qui vous ont été indiquées par votre moniteur.

 

Gardez-vous bien de répéter des exercices où le chien ne ferait que s'entraîner à prendre de mauvaises positions et de mauvaises habitudes ! Tout doit être parfait pour faire faire un exercice : préparez-vous intellectuellement en révisant toutes les conditions techniques à remplir avant de faire faire. Dans le doute, abstenez-vous de faire faire un exercice que vous ne maîtrisez pas jusqu'au prochain passage au club où vous pourrez vous faire bien préciser les exercices à faire, puis noter les consignes de façon à pouvoir vous les rémémorer avant vos exercices à la maison.

 

5. Respectez la progression du programme d'entraînement.

 

N'essayez jamais de faire ce que vous avez vu faire aux autres adhérents plus avancés, ne faites que ce que le moniteur vous a montré et expliqué en détail. N'hésitez pas à vous faire préciser en fin de cours ce que vous devez travailler pour la séance suivante.

 

Les exercices se font dans un ordre précis, logique, du simple au compliqué, en s'appuyant toujours sur des choses connues. Tout doit être fait pour ne pas placer le chien dans une situation inconnue pour lui qui créerait de l'inquiétude. La difficulté des exercices est croissante, mais de façon très progressive de façon à ce que la difficulté ne soit jamais perceptible par le chien, et à ce qu'il franchisse les étapes sans s'en rendre compte. Un nouveau savoir-faire n'est enseigné que si le savoir-faire précédent est parfaitement acquis. On ne construit pas un nouvel étage sur un étage branlant...

 

Quelques principes simples :

 

6. La séance d'entraînement totale ne doit pas excéder 5 minutes.

 

7. Pour un exercice donné en cours d'apprentissage, pas plus de 5 répétitions du mouvement  (et seulement 3 répétitions si elles sont toutes les 3 couronnées de succès).

 

8. En cas d'échec à la dernière exécution, ne pas risquer un 6ème échec ni terminer sur un échec. Terminer la séance sur un exercice bien maîtrisé pour finir sur un succès. Le chien doit rester sur un souvenir agréable de sa séance de travail.

 

9. Pour un exercice déjà bien maîtrisé de façon courante par votre chien, ne le faites pas refaire si la première exécution est parfaite. Félicitez et récompensez toujours mais avec moins d'enthousiasme que lors de l'apprentissage de cet exercice.

 

10. Constituez vous un programme d'entraînement en fonctiion de votre niveau et de votre besoin de travailler. Ne faites pas d'exercice au hasard (notre temps est précieux). Notez votre programme d'entraînement et répartissez tous les exercices que vous devez travailler sur vos séances hebdomadaires de façon à ne pas créer de routine.

 

 

Bon courage. N'hésitez pas à nous contacter par messagerie ou par téléphone pour recevoir les conseils de nos éducateurs.

 

 

 

 

Recherche