Identification




L'éducation

L'adhésion

Tout savoir pour
au Biscani-Club
 

 

Formations

 

Ou acheter un chien ?

Vous avez suivi nos conseils et choisi la race qui vous conviendra le mieux. Il reste maintenant à trouver l’individu que vous recherchez.

Chien de race ? Chien sans pedigree ? Où acheter ? Quel prix ?

 

OU ACHETER UN CHIEN " SANS PEDIGREE " ?

 

 

 

 

 

batard

 
Si vous votre choix ne s’est pas arrêté sur un chien de race pure (car ils y sont rares…), si vous n’êtes pas attaché à l’acquisition d’un chiot, ou si vous voulez faire une bonne action, vous pouvez recueillir un chien dans un des refuges où ils sont recueillis par des associations amies des animaux telle la Société protectrice des animaux.
 
Les chiens sont généralement des adultes, ils sont tatoués et vaccinés comme l’exige la réglementation et normalement en bonne santé ou soignés.
 
Les soigneurs du refuge vous conseilleront pour votre choix, ils vous renseigneront sur ce qu’ils savent du passé du chien.
 
Attention ! Les causes de l’abandon du chien, quand elles sont connues, sont importantes. Certains chiens souffrent en effet de troubles du comportement et devront faire l’objet d’une prise en charge particulière, pour laquelle il vous faudra peut-être recueillir les conseils d’un éducateur canin, voire de soins adaptés.
 
La liste des refuges est disponible sur l’annuaire téléphonique, ou sur internet. Voir par exemple le site chiensderace.com .
 

 

L’acquisition d’un chien sans pedigree, et surtout avec ou sans type précis, auprès d’un particulier est à déconseiller surtout à titre onéreux (voire très onéreux…).

Le type présenté par un chiot de quelques semaines ne donne pas une indication précise sur ce qu’il peut devenir à l’âge adulte, une vague ressemblance avec la mère n’étant pas une garantie. Sur le plan comportemental, le caractère de ce type de chien est souvent plus difficile à cerner, donc à gérer pour lui donner une éducation correcte.

 

 

 

 

portechiots1

OU ACHETER UN CHIEN DE RACE ?

 

L’acquisition d’un chiot dans une animalerie n’est généralement pas recommandée car la plupart ne présente pas les conditions idéales de soins que vous devrez rechercher, en particulier dans le domaine de la socialisation, les chiots manquant de contact avec le monde extérieur quand ils n’ont pas été séparés trop vite de leur mère.

 chiots5

 

 chiot2

 

L’acquisition d’un chiot « avec pedigree » chez un particulier peut-être une solution intermédiaire parce que moins coûteuse - si vous avez la chance de trouver une famille honnête et très avertie qui apporte les meilleurs soins à sa portée en s’entourant des conseils éclairés de professionnels et non pas sur des personnes qui veulent « amortir » leur chien, ou cherchent un complément de revenu. Faites vous aider dans vos contacts par un ami ayant une bonne connaissance des chiens.
 
 
Il n’y a pas de moyen meilleur et plus sûr d’acquérir un chiot que le recours à un éleveur professionnel :
 
- il est titulaire de diplômes sanctionnant ses connaissances, d’agréments sanitaires et techniques,
- il respecte la réglementation et une charte déontologique,
- il vous offre des garanties (contrat de vente, garantie des vices rédhibitoires),
- il appartient certainement à un syndicat de professionnels,
- il assure les formalités administratives, et vous aide à faire celles de votre ressort,
- il vous conseille dans les soins à apporter, vous présente lla mère du chiot et son élevage,
- il peut vous aider dans les phases ultérieures de la vie du chien (confirmation, présentation en exposition, orientation vers un club d’éducation ou d’utilisation),
- vous pouvez lui passer commande (voir l’article QUE CHOISIR ).
 
La liste des éleveurs professionnels et celle des portées disponibles peuvent être consultées :
 
- sur le site Chiens-online.com, site internet dédié au chien de race, créé par la Société centrale canine qui a pour mission d’assurer l’amélioration et la reconnaissance des races de chiens en France et de contribuer à l’élevage canin, en tenant le Livre des Origines Français.
 
- sur le site chiots-de-france.com.
 
- auprès des clubs de race dont la liste est disponible sur le site de la S.C.C .
 
LE PRIX DE VENTE :
 
N’achetez pas sans y regarder à deux fois de chiens bâtards ou « de type X ou Y » (sans pedigree) auprès de particuliers qui n’ont pas pris toutes les garanties pour éviter que ne se reproduisent des animaux récupérés on ne sait comment, ou qui cherchent un complément de revenu. Les risques de déception sont très grands pour un prix souvent très excessif compte tenu de la qualité des chiens.
 
Dans les refuges, les chiens sont en général cédés pour une somme destinée à couvrir les frais d’entretien dont ils ont bénéficié (de 15 à 150 euros).
 
Chez les éleveurs professionnels, les prix (de quelques centaines à quelques milliers d'euros) sont fonction de la qualité des parents, du prix de la saillie par l’étalon, de la réputation de l’élevage, de la demande, de la rareté et de la popularité de la race.
 
 
LE CONTRAT D'ELEVAGE :
 

Ce type de transaction peut tenter des personnes désireuses d'acquérir un chien de race à des conditions financières avantageuses : un éleveur cède un chiot à des conditions attractives en échange de la conservation de droits sur le chiot précisés dans un contrat de droit privé qu'il passe avec le futur détenteur. Un article particulier "Le contrat d'élévage " est consacré à ce type de démarche.

 

Nous ne recommandons pas cette formule à des amateurs non éclairés et très bien informés sur les conditions juridiques de ce genre de contrat. Ces contrats doivent entrer dans un cadre déterminé par les règlements internationaux de la F.C.I et les règlements nationaux, mais il arrive que certains éleveurs en adaptent assez largement l'esprit et la lettre, au détriment du futur détenteur, et dans le seul but de se livrer à une activité délevage sans en avoir les contraintes.

 

 

 

 

 

Recherche